Charte éthique

1. Garder au cœur de toute exploration, de toute expérience et de toute communication, l’âme d’enfant et l’Amour du vivant.

2. Apprendre à ressentir intuitivement ses propres réponses et ses élans de vie. Intégrer et développer son environnement unique de perceptions des sens au travers des expériences, du biomimétisme, des rencontres, des explorations intérieures et extérieures dans l’unité de la triade Nature-Humain-Animal.

3. Jouer le jeu de la vie dans le respect de l’expérience des rencontres, des recherches, des intégrations d’idées, des partages et de la communication.

4. Intégrer l’idée que chaque expérience et résultat est unique du fait de l’unicité de que chaque être de la triade citée précédemment, de l’unicité des lieux, des rencontres, de sa propre histoire et du fait même de l’influence spécifique de l’observation/interaction. Et dans ce cas de figure, aucune information ne peut être extrapolée sous aucune forme de théorie générale mais demeure une possibilité de l’instant vécu.

5. Respecter et agir dans le respect et l’éthique de chaque rencontre, échange à tous niveaux de la relation humaine et/ou interespèces dans un cadre et rythme qui lui est propre. Et sur cette base, intégrer une part créative respectueuse pour faire progresser et avancer les lignes de la recherche et de l’expérience.

6. Participer individuellement et collectivement telle une vague, à la pérennité, l’intégrité et l ’équilibre des milieux naturels, écosystèmes et de leurs habitants.

7. Développer des partenariats pour le développement , la recherche, la communication animale et humaine par le biais de conférences et projets scientifiques, neuroscientifiques, …

8. Privilégier les rencontres dans les milieux naturels pour une expérience interactive avec une inspiration de liberté sauvage.

9. Accepter et embrasser dans chaque action nos imperfections, nos paradoxes, pour grandir et ouvrir le champ naturel de qui nous sommes, et vivre pleinement et éthiquement la rencontre et l’expérience.

10. Tendre vers « l’unité » au sens équilibré du terme, pour permettre une compréhension possible de tous les aspects limitants de dualité et d’opposition dans les thèmes et sujets abordés. L’exemple d’intégration des théories scientifiquement prouvés et de l’expérience personnellement vécue. Chacun des deux pouvant interférer et alimenter l’autre.

11. Les résultats des recherches et expériences ont vocation à être portés à la connaissance du public, en reconnaissant les droits intellectuels, expérimentaux et les droits de la propriété intellectuelle.